HowTo : Serveur NTP

Disposer d’un serveur de temps interne est très intéressant et c’est surtout très simple à mettre en place.

Les pré-requis pour la partie serveur sont les suivants :

$ apt-get install ntp ntpdate
$ /etc/init.d/ntp stop


Pour forcer la mise à jour du serveur, il est nécessaire de lancer la commande suivante à destination d’un des serveurs root :

$ ntpdate 0.fr.pool.ntp.org

(ntpdate est très intéressant lorsqu’il y a un trop grand décalage, que le démon ntp ne peut rattraper).

Configuration des serveurs root et restriction de l’accès, uniquement à un sous-réseau :

[...]
# Serveurs ROOT pour l'interrogation du maître
server 0.fr.pool.ntp.org
server 1.fr.pool.ntp.org
server 2.fr.pool.ntp.org
server 3.fr.pool.ntp.org

[...]

# Accès restreint au serveur de temps par les clients du 192.168.1.0/24
restrict 192.168.1.0 mask 255.255.255.0 nomodify notrap
[...]

Puis relancer le service :

$ /etc/init.d/ntp start

Pour la partie cliente, c’est le même travail, sauf qu’à la place des serveurs ROOT nommés ci-dessus, il faut mettre l’adresse IP du serveur maître de temps de votre réseau.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*